Fil d'actualité Protection des données personnelles

Protection des données personnelles

Centre national de la recherche scientifique

Accueil du siteSites internet de référenceSUPCIL

SUPCIL

Page publiée le 21 mars 2012, mise à jour le 26 juin 2015

Logo SUPCIL

Le réseau SupCIL

Le réseau SupCIL rassemble les correspondants Informatique et Libertés (CIL) des établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

A l’origine du réseau : le partenariat signé entre la CNIL et la CPU

Le 25 janvier 2007, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) et la Conférence des Présidents d’Université (CPU) ont signé une convention de partenariat visant à promouvoir la culture “Informatique et Libertés” au sein de la communauté universitaire. Sur le site de la CPU figurent le texte de la convention de partenariat, les actions engagées, etc. L’Agence de Mutualisation des Universités et Etablissements (AMUE) et le Comité Réseau des Universités (CRU) sont amenés à participer à certaines actions du partenariat.

La création du réseau des CIL universitaires a été officialisée le 5 décembre 2007, à l’occasion de la 1ère réunion annuelle des CIL des universités.

Depuis avril 2008, le réseau s’est ouvert aux CIL des établissements membres de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), dans la mesure où les problématiques rencontrées sont extrêmement proches de celles des CIL universitaires.

Les principales missions sont les suivantes :

  • favoriser les échanges et les partages d’expérience entre les CIL du réseau ;
  • participer aux actions menées dans le cadre du partenariat CPU-CNIL ;
  • contribuer à une meilleure diffusion de la culture Informatique et Libertés vis-à-vis de tous les acteurs de l’enseignement supérieur (étudiants, enseignants-chercheurs, personnels administratifs).

Site :
https://groupes.renater.fr/wiki/supcil/
https://listes.cru.fr/wiki/supcil/index

Attention le moteur de recherche ci-dessous n’indexe pas le site SUPCIL mais uniquement les rubriques et articles du site Informatique et libertés du CNRS