Fil d'actualité du Service Informatique et libertés du CNRS

Correspondant Informatique et Libertés

Centre national de la recherche scientifique

Accueil du siteLe correspondant informatique et libertés (CIL)

Le correspondant informatique et libertés (CIL)

L’ampleur et la variété des activités du CNRS impliquent la création de nombreux traitements de données personnelles. On peut ainsi citer pêle-mêle quelques traitements déclarés par le CNRS à la CNIL qui concernent :

- la gestion des utilisateurs d’une chimiothèque,
- une étude sur la formation des aversions alimentaires chez l’enfant,
- la réalisation de recherches biomédicales,
- la surveillance de l’exposition aux rayonnements ionisants des personnels,
- la création d’un site web de publications et d’informations scientifiques…

A ce titre, la législation « Informatique et libertés » doit être respectée par notre établissement, afin d’assurer à chacun le respect de son identité, de sa vie privée et de ses libertés individuelles ou publiques.

Le CNRS a désigné un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) qui a vocation à tenir le registre des traitements comportant des données personnelles de l’organisme, à être un interlocuteur spécialisé en matière de protection de données à caractère personnel, tant pour le président du CNRS en particulier dans ses rapports avec la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) que pour les responsables de la mise en œuvre de traitements au sein de l’organisme.

Nicolas Castoldi est le CIL du CNRS

Voir l’article "Les fonctions du CIL"
Voir l’article "Nomination du CIL"

Aide